28/06/2007

Beaux-Arts à Rumine : un argument de plus !

Silvia Zamora veut-elle torpiller le projet du musée de Bellerive ? En tous cas, sa nouvelle idée y contribue largement. En suggérant de faire de Rumine une galerie de l’évolutionnisme, simplement parce que le modèle parisien lui plaît, elle fait apparaître que personne ne sait très bien ce qu’on fera des locaux libérés. Et là, le pire est à craindre. Car l’administration a horreur des locaux vides et trouve toujours des idées pour les occuper. On peut imaginer tout ce que nos édiles seront capables de proposer, sur la base de ce qu’ils auront pu admirer lors de leurs voyages ou dans leurs fantasmes. J’ai moi aussi quelques idées. Par exemple un musée du vide: on y exposerait des projets urbanistiques sans envergure, des œuvres d’art sans talent, une langue française sans grammaire… Le plus intéressant serait peut-être de réaliser un concours d’idées sur la réaffectation du Palais de Rumine. Il y a tout à parier que le premier prix reviendrait à celui qui proposerait d’en faire…un musée des Beaux-Arts!

09:59 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.