12/12/2007

Au musée l'écologie ?

François Marthaler veut consacrer le Palais de Rumine à une musée du développement durable. Oublions qu'il s'agit pour lui de trouver un argument pour soutenir le projet de Bellerive. Et interrogeons-nous sur le défaitisme qui peut conduire un Vert à une proposition pareille. Le développement durable est un engagement tourné vers l'avenir; il est volonté de relever un défi; il suppose une concentration des moyens financiers pour apporter à notre société technologique des solutions compatibles avec sa survie. Toute autre est la démarche de la muséification : pour une large part, elle vise à faire mémoire d'événements ou de documents appartenants au passé; pour une autre part, elle vise à mettre en évidence des phénomènes qui ne sont pas au coeur de l'actualité. Sous quelque angle qu'on l'aborde, muséifier le développement durable est la démarche d'un échec ou d'une désillusion. La transformation d'une bâtiment ancien aux normes Minergie, la mise sur le marché de nouveaux véhicules peu polluants, le retour des hirondelles : voilà comment le développement durable doit être visible dans notre cité. Et pour cela, nous attendons de nos conseillers d'Etat un engagement autre que celui d'un gardien de musée.

10:54 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (7)

Commentaires

Les verts et les gauchistes pour le gaspillage bétonnier sur les rives du lac. Que voulez-vous de plus ?

Écrit par : Géo | 12/12/2007

Le développement durable est effectivement une lubie à mettre au musée: Ce qu'il nous faut c'est arrêter avec la logique de "développement" et de croissance, et faire face à une réalité simple: notre seule survie c'est la décroissance!

Écrit par : Sandro Minimo | 12/12/2007

Le développement durable est effectivement une lubie à mettre au musée: Ce qu'il nous faut c'est arrêter avec la logique de "développement" et de croissance, et faire face à une réalité simple: notre seule survie c'est la décroissance!

Écrit par : Sandro Minimo | 12/12/2007

@ Sandro,

si vous n'avez pas fait d'études en économie, ça n'est pas grave, mais cela ne vous interdit pas de vous y intéresser tant soit peu. La décroissance est source d'appauvrissement. Ceux qu'on choisi cette voie là, Zimbabwe et Corée du Nord ont mis leur population dans une précarité sordide. Que la décroissance soit votre vision de la société, ceci est votre choix mais svp arrêtez d'attirer les naïfs dans votre délire.

Le terme de développement durable est un terme bourré d'idéologie surtout marxiste en choisissant soigneusement leur vision anticapitaliste, exemple non aux OGM parce que = multinationale capitaliste. Moi je préfère parler de développement tout court.

D.J

Écrit par : D.J | 12/12/2007

Doit-on en conclure que vous êtes pour la construction de cette merde bétonnière au bord du lac, au nom de l'économie ?

Écrit par : Géo | 12/12/2007

Vous êtes bien courageux de définir aussi exactement le projet du nouveau musée! D'habitude, la défense d'horreurs qui ne méritent même pas le nom d'architecture se fait toujours en public, tandis qu'on décrie les cauchemars de béton en privé. C'est une question de snobisme, de peur de ne pas être dans le coup, de manquer au devoir de modernité. Le pire que j'ai connu en matière de bâtiment est la bibliothèque nationale, à Paris. Elle est non seulement laide, mais aussi inconfortable, prétentieuse et peu pratique. Elle ressemble à une de ces tours de banlieue (quatre tours en fait) Ces bâtiments vieillissent mal. Un jour, elle sera ringarde et on demandera sa démolition. Un jour très lointain, je crains. Il y a quelque chose de pire à Berlin, un monument que j'éviterai soigneusement quand je visiterai cette ville.

Écrit par : inma | 12/12/2007

La Cité Interdite de Beijing recèle des trésors architecturaux aux noms poétiques: salle de l’Harmonie Suprême, la salle de l’Harmonie Parfaite, salle de l’Harmonie Préservée, salle de la Gloire Littéraire et salle des Prouesses Militaires (entre autres).
Il est donc parfaitement justifié que nos mandarins laissent une trace dans l'histoire lausannoise avec un musée du Développement Durable, un palais de l'Attitude Citoyenne ou même un temple du Comportement Solidaire, que les touristes de l'avenir visiteront radieux.

Écrit par : Rabbit | 13/12/2007

Les commentaires sont fermés.