26/02/2008

Riponne - Beaux-Arts

Vous connaissez "Louvre-Rivoli", cette station du métro de Paris. Une station entièrement décorée de reproductions des trésors du Louvre; une station qui donne envie de sortir pour aller visiter. Baptisons "Riponne - Beaux-Arts" la nouvelle station du M2 et rêvons un peu. Imaginons cette station décorée par des oeuvres de Burnand, de Bocion ou de Sarto. Vous sortez de cette station et, sur une place résolument consacrée aux Beaux-Arts, vous découvrez un palais de Rumine rénové par le goût d'un grand architecte contemporain, dont les lieux d'exposition s'ouvrent directement au niveau de la place. Le musée Arlaud s'orne de vastes panneaux décidés à attirer le visiteur et non pas à le faire fuir. Dans le sous-sol de la place, l'"Espace Romandie" sert de dépôt-exposition. Les avis sont encore divisés sur un projet de nouveau bâtiment à ériger à l'ouest de la place, sur l'entrée du parking.
"Riponne - Beaux-Arts" : un concept qui a du sens et qui s'isncrit naturellement dans une conception moderne et visionnaire de l'urbanisme. Et dire que certains semblent décidés à construire un gros polygone, sur le bord d'un remblai, entre un chantier naval et une plage publique...

14:29 Publié dans Société | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

Pourquoi s'arrêter à un seul exemple! Un bref coup d'oeil sur Internet permet de se raffraichir la mémoire et de relever que plusieurs stations de métro parisiennes ont reçu des décorations particulières:
La station du Louvre-Rivoli contient effectivement des copies de chefs d’œuvre du musée du Louvre qu’elle dessert, exposées dans des niches éclairées de manière recherchée.
La station Arts et Métiers est entièrement recouverte de cuivre et évoque les coulisses du sous-marin du Capitaine Nemo.
La station Pont Neuf contient une ancienne presse à monnaie.
La station Bastille, qui surplombe le bassin de plaisance de Paris, est décorée de représentations de la Prise de la Bastille.
La station Hôtel de Ville est décorée de fresques représentant la ville de Paris.
La station Cluny - La Sorbonne affiche sur ses voûtes la signature des célébrités du Quartier Latin.
La station Concorde est entièrement recouverte par le texte des Droits de l’Homme, chaque carreau recevant une lettre.
La station Basilique de Saint-Denis est décorée de vitraux représentant des gravures et des reproductions d’objets anciens.
La station Parmentier est décorée d'un treillage vert et de de panneaux présentant la production de pomme de terre en France et diverses recettes à base de ce féculent.
La station Tuileries quant à elle concerne l'histoire du métro parisien.

Quand les Beaux-Arts auront gagné Bellerive, les musées de science et d'histoire, qui restent à Rumine, pourront enfin s'étendre et développer une dynamique d'exposition commune.
Il y aura tout loisir, dès lors, à décorer de manière adéquate la station de la Riponne, ... et le autres stations également!

Écrit par : La Fouine | 22/10/2008

"les musées de science et d'histoire, qui restent à Rumine, pourront enfin s'étendre et développer une dynamique d'exposition commune."
Ah, on comprend mieux : après avoir flingué les cours de science et d'histoire, les partisans de EVM veulent niveler les musées ! C'est donc cela le projet pour Rumine ? La lobotomisation intégrale ?
Faites attention, chers amis socialos, quand vous aurez atteint tous vos objectifs, les Vaudois ne seront même plus capables de remplir les bulletins pour vous élire...

Écrit par : Géo | 22/10/2008

Les commentaires sont fermés.