13/04/2011

Pénurie de locaux commerciaux à Genève : une bonne nouvelle !

La chambre genevoise de commerce dénonce un manque de locaux commerciaux à Genève : selon Martin Dunning, il deviendrait difficile de trouver des bureaux pour accueillir des hedge funds. L’arc lémanique respire !

Il faut bien comprendre comment se développe le « boom » de l’Arc lémanique. Dans une large mesure, c’est l’arrivée d’entreprises étrangères qui alimente l’explosion démographique, laquelle se manifeste concrètement par la surcharge des infrastructures et la pénurie de logement. La mise à disposition de locaux industriels et commerciaux ou, au contraire, leur pénurie, sont donc le facteur déterminant de tout le processus de croissance explosive que nous connaissons. Pour ceux qui s’en inquiètent, la pénurie de locaux commerciaux dénoncée à Genève est donc une bonne nouvelle. Encore qu’il faille la relativiser : 1% de locaux commerciaux disponibles, c’est toujours dix fois plus que pour le logement…

Que la chambre genevoise de commerce s’inquiète de cette situation, c’est son droit. Elle considère les intérêts à court terme de ses membres plutôt que l’intérêt général, mais elle n’est pas seule à le faire. Ce qui gêne dans le discours, c’est la menace proférée par Martin Dunning : sans la possibilité d’accueillir toutes les entreprises qui le demandent, c’est la décroissance qui nous guette ! Comme si c’était tout ou rien. Ce discours est insupportable. On peut vivre avec une croissance modérée : bien plus, une croissance modérée vaut cent fois mieux que l’explosion à laquelle nous assistons. Si le sens des nuances pouvait venir aux dirigeants des milieux économiques – Genevois comme Vaudois – on ne s’en porterait pas plus mal…

09:44 Publié dans Economie | Lien permanent | Commentaires (6)

Commentaires

M. Haury, je tiens à vous dire que vous avez prononcé la seule phrase intelligente dans le débat d'Infrarouge hier soir: "la population a-t-elle vraiment envie de tout ce bétonnage"! Merci!
Que votre journée soit lumineuse.

Écrit par : Corélande | 13/04/2011

" Si le sens des nuances pouvait venir aux dirigeants des milieux économiques – Genevois comme Vaudois – on ne s’en porterait pas plus mal…"
Il viendra par force. Toutes ces prévisions de croissance sont beaucoup trop optimistes, et je veux croire que nous le savons tous, plus ou moins consciemment. Tout indique qu'on arrive à la fin de l'énergie facile et bon marché. Avec l'augmentation fulgurante des prix du carburant, il n'y aura plus besoin de 3ème voie sur l'autoroute Genève - Lausanne. L'Etat touchera beaucoup moins de taxe, il lui faudra alors augmenter les impôts pour payer les gras salaires de son armée pléthorique de fonctionnaires rapaces, coriaces et voraces, prêts à descendre dans la rue pour tout casser plutôt que céder le moindre de ses privilèges. Ces gens n'ont pas un parti à leur entière disposition pour rien...
Avec des impots plus élevés, la Suisse deviendra de moins en moins attractive pour ces fameuses sociétés étrangères qui se ruent chez nous pour fuir leurs enfers fiscaux et la situation se normalisera. Cela s'appelle le principe de le Chapelier, la tendance au retour à l'équilibre d'un système ayant subi un déséquilibre. On peut l'appliquer au réchauffement climatique d'origine humaine, par exemple. Si la biosphère se réchauffe, on chauffera moins et on produira donc moins de CO2, etc...
Ou à la politique : après des années d'"humanisme" et d'accueil de toute la misère du monde, le renvoi à la frontière de tous les abuseurs tunisiens ou autres par une ministre socialiste clairvoyante (oxymore ?)...

Écrit par : Géo | 13/04/2011

A un moment il va falloir choisir entre le bétonnage ou le flinguage des vieux qui occupent des apparts trop grand pour eux, des 5, 6 pièces ou plus pour une ou deux personnes. Il faudrait augmenter la pub pour EXIT et DIGNITAS pour une décroissance de population. Meme Murith le spécialiste du logement des morts explique que la pression sur l'immobilier n'est plus admissible (faut voir le rythme de construction à Cologny!!!).

J'adore voir les zozos qui habitent la cote dans les embouteillages de l'autoroute. Ils auront leur troisième voie (train ou autoroute) dans 20 ou 30 ans, faut décider et voter avant.

Écrit par : Pol Jean | 13/04/2011

Ouais il a l'air malin ce Martin Dumping. Enfin, c'est un lobbyiste.. De toute façon ils ont vraiment besoin de locaux ces hedges-fonds ? Une boîte au lettre devrait leur suffire, non ? Vu qu'ils doivent faire bosser des indiens à distance de toute façon..

Géo: je suis un peu déçu, vous n'avez pas trouvé plus de trois adjectifs en -ace. C'est un peu court.

Écrit par : Fufus | 13/04/2011

"vous n'avez pas trouvé plus de trois adjectifs en -ace. C'est un peu court."
J'en aurais mis un de plus et vous auriez écrit quoi ? Les voraces et les coriaces à la place des Horace et Curiace m'ont toujours fait rire; mais les vôtres n'aiment plus le latin et ce n'est pas ma faute. Quant à "rapaces" pour les fonctionnaires, cela s'impose, non ?
Maintenant, si vous en trouvez un autre, ne vous gênez pas...

Écrit par : Géo | 13/04/2011

bin...moi je suis fonctionnaire à l'unil, et quand je vois ma fiche de paie...tout sauf une rapace...j'aimerai bien savoir où passe l'argent public, d'ailleurs...mais surement pas dans les salaires des fonctionnaires de la base, vous pouvez me croire!...(ça n'existe d'ailleurs plus les "fonctionnaires"!)
Franchement , ils ont tous été bercés trop près du mur..
Un UDC et un radical qui veulent appliquer des méthodes de communistes, un POP qui commente cela en disant "Karl Marx sors de ce corps!", des verts qui veulent raser les fôrets pour y mettre des éoliennes inutiles, une libérale qui dit qu'avant de se décider il faut tout mettre à plat...
Vraiment...oui je crois qu'il va falloir se calmer avec cette croissance ...On aura d'ailleurs surement pas le choix plus tôt qu'on pourrait le penser...
En politique il n'y en a bientôt plus un pour racheter l'autre...

Écrit par : Grain de sable | 20/04/2011

Les commentaires sont fermés.