20/12/2013

Divorce vert’libéral autour d’un mariage

Nombreux sont les Vert’libéraux vaudois qui ont été choqués par l’initiative parlementaire proposant le « mariage pour tous ». Si cette proposition n’a évidemment rien de « vert », on peut en outre se demander de quel « libéralisme » il s’agit.

Les Vert’libéraux sont nés de la rencontre entre deux courants d’origine très différente : d’un côté des Libéraux devenus verts, et de l’autre des Verts devenus libéraux.

Pour les libéraux devenus verts auxquels j’appartiens, la préoccupation du développement durable est une morale. Elle s’inscrit dans la perspective historique du libéralisme, né dans les pays protestants. Ce libéralisme s’oppose à la domination du clergé ou de l’Etat et confie à l’individu la responsabilité de s’engager pour le bien de la communauté, en réponse à sa vocation divine.  Se sentant responsables de la Terre qu’ils légueront aux générations à venir, ces libéraux ont ajouté à leur engagement moral une dimension écologique : ils sont devenus vert’libéraux.

Les Verts devenus libéraux ont emprunté un chemin différent. Observant que les Verts tentent d’atteindre leurs objectifs de développement durable en augmentant les interventions de l’Etat au risque de paralyser l’économie, ils ont choisi de faire confiance aux mécanismes du marché et ainsi de libéraliser leur engagement écologique. Mais avec une conception amorale du libéralisme, pour laquelle doit être permis tout ce qui ne nuit pas aux autres. Pour eux, il n’y a pas de raison de faire une différence entre les mariages, qu’il s’agisse d’unir deux hommes, deux femmes, ou un homme et une femme. Cessons de discriminer des modes de vie qui relèvent de choix individuels !

Disons-le tout net : mélange d’égoïsme et d’hédonisme, ce libéralisme amoral est haïssable !

Nous revendiquons un libéralisme qui fasse la différence entre ce qui ne nuit pas et ce qui est profitable aux autres. Nous nous autorisons à privilégier les modes de vie qui bénéficient à la société, car ils en constituent le ciment. Et, s’agissant de l’union entre deux individus, nous nous autorisons à privilégier, à « discriminer » l’union entre un homme et une femme, car seule cette union contribue au renouvellement des générations. Réduire le mariage à un mode de vie entre deux individus, c’est lui enlever précisément toute dimension morale, c’est nier sa dimension sociale.

Les libéraux qui réduisent l’économie à des rendements financiers, au mépris du rôle social de l’entreprise, font une démarche de même nature.

En lançant dans la précipitation leur initiative parlementaire en faveur du mariage pour tous, les élus vert’libéraux aux Chambres fédérales, nouvellement venus au libéralisme, devraient être prudents : les modes de vie profitables à la société sont aussi ceux que réclame la défense de l’environnement.   

(publié dans 24 Heures du 20.12.13, rubrique "l'Invité")  

Commentaires

Monsieur Haury là vous m'épatez et il en faut beaucoup croyez le ! Ces Verts que vous critiquez et assis au saint siège à Berne sont-ils seulement conscients de ce que vous leur repprochez si justement ou suivent -ils les ridicules conseils donnés par de nombreuses ONG dont les écolos décroissants ?
Avec pour seuls résultats l'augmentation de sociopathes et psychopathes
Car économiser l'eau en prétendant qu'il vaut mieux cuisiner ses aliments plutôt que d'acheter du précuit ,ou économiser l'eau mais surtout en lavant tout ce qui sera jeté ,ensuite on s'étonne que le peuple qui inconsciemment a fonctionné durablement et intelligemment dans le sens de l'économie y perde même l'envie de travailler pour certains voire tout simplement de vivre pour d'autres
Ou alors tous ces interdits et faux conseils en économies ont -ils été inventés pour tester l'intelligence humaine
Ou alors était-ce une forme d'initiation pour inciter les médias à prendre plus de pouvoir dans la vie de tout un chacun?
Très belles fêtes de fin d'année pour Vous Monsieur

Écrit par : lovsmeralda | 21/12/2013

L'Etat n'est pas le gardien de la morale qui varie d'une époque à une autre, mais a pour but notamment de protéger le citoyen contre toutes sortes d'agressions en y établissant des lois. Ce faisant, en protégeant le citoyen contre les agressions, une morale s'installe, mais elle n'est pas lié à l'air du temps, à un fascisme , un conservatisme nostalgique ou par une influence religieuse quelconque.

L'Etat doit garantir la place de tous dans les respect de tous devant une même égalité. Et chacun doit accepter que son voisin pense différemment, est différent.

Si l'adoption d'un enfant par des parents homosexuels peut y être interdit sans qu'il y ait de notion d'injustice, l'enfant ne choisissant pas, ce n'est pas à l'Etat de juger la vie privé. Il n'y a pas de raison qu'un mariage homosexuel puisse être interdit.

L'Eglise, elle, faisant ce qu'elle veut, c'est son droit d'accepter ou pas ce genre de mariage.

La pérennité d'une société n'a rien à voir à une pérennité d'une morale, mais par l'assurance que tout le monde y trouve sa place dans le respect de tous.
Et surtout pas par une limitation des libertés tel que l'on voit en Russie ou la justice devient l'instrument de la morale de l'Etat.

Écrit par : Roket | 21/12/2013

Le mariage homosexuel n'a pas d'autre but que de permettre l'adoption pour les couples homosexuels. Au mépris des intérêts des enfants qui ont le droit de ne pas subir leur enfance durant les méchancetés de leurs petits camarades. Quant au reste, le PACS suisse leur assure un contrat satisfaisant...
Donc non au mariage.

Entre nous soit dit, je parie que le Conseil Fédéral complote pour supprimer les droit du peuple pour qu'il puisse nous imposer ses décisions sans que l'on puisse réagir. Le modèle du PLRS, c'est l'UMPS...
Le peuple va accepter l'initiative de l'UDC du 9 février, c'est couru d'avance et c'est la panique chez Economiesuisse. On verra comment le CF va s'arranger pour ne pas respecter la décision populaire, comme ils le font pour toutes les autres...

Écrit par : Géo | 21/12/2013

@Géo vous croyez le peuple prêt à voter en faveur de l'initiative en février? Les Suisses ont compris depuis très longtemps qu'il était temps de réfléchir et se souvenir du passé car ceux qui diront oui ne sont pour la plupart pas nés chez nous .Eux sont les premiers a avoir la trouille
Déjà qu'ils sont en rage contre les retraités qui vivent seul et qu'eux doivent chercher logement pour leurs enfants qui eux sont nés en Suisse,c'est dans ces rangs là qu'il faut chercher les mécontents pas ailleurs ou éventuellement dans les zones frontalières mais encore là ceux qui travaillent dans le hôpitaux sont les premiers à réclamer du personnel soignant ce qui n'a jamais fait courir des Suisses surtout pour travailler les week'ends et cela se sait depuis la nuit des temps
A part les bonnes sœurs qui elles travaillaient nuit et jour sans compter leurs heures de présence ,faut pas rêver du personnel étranger on en aura toujours besoin.La preuve rares sont les Suisses qui font la toilette même à un parent âgé.A croire qu'ils souffrent tous de la nosophobie ou la peur de se salir les mains ou se voir contaminés par un virus inventé de toutes pièces pour faire vendre de nouveaux produits de désinfection
bonne journée à Vous

Écrit par : lovsmeralda | 22/12/2013

"...la nuit des temps" Dites-moi lovsmeralda nous sommes déjà des Ancêtres?
J'ai travaillé dans un petit hôpital de la Côte, et nous étions tous du personnel suisse et compétent! Il y a une trentaine d'années!
C'est archi faux de dire que les Suisses ne veulent pas se salir les mains, même aujourd'hui mon fils est agriculteur, comme plusieurs de ses jeunes amis, alors!
Se sont les contextes qui ont changés, nous n'avons plus le cadre de vie d'il y a 20-30 ans et comme l'immigration à créé des "ghettos" immobilier, il a fait de même avec les secteurs professionnelles. J'en entends largement parler auprès de ma clientèle qui travaillent dans les grandes surfaces tout comme dans les hôtels ou les usines.
Comme Géo je pense en effet que cette initiative va largement passé, car les Suisses sont complètement désorientés, perdus au milieu de la masse et qu'ils commencent à comprendre que c'est vraiment le début de la fin s'ils ne réagissent pas!
Il en va de même pour toutes ces nouvelles lois que les parlementaires souvent de la 2ème ou 3ème génération veulent introduire.
Si je me bats encore c'est pour ces jeunes comme mon fils et ses amis, car ils ont des idéaux et ne veulent pas voir mourir ou détruire ce que leurs parents, grands-parents et arrières ont construit sur nos terres et dans nos institutions.
Cela s'appelle du patriotisme ou du nationalisme et bien soit! Regardez les matchs internationaux et dites-moi si dans les tribunes vous n'en voyez pas?

Pour en revenir au billet ci-dessus, je suis entièrement d'accord et ce qui est éloquent c'est justement la nouvelle politique agricole formule verdâtre; celle qui va obliger les agriculteurs à mettre des nichoirs tous les 5 arbres....laisser des bordures de champs en ronce....etc...très drôle!
Alors que la mentalité des parlementaires prenne le même chemin, moi cela ne m'étonne plus!

Écrit par : Corélande | 22/12/2013

Corélande@ Vous avez lu aujourd'hui dans le Matin Dimanche -très différent du torchon de la semaine...- le bilan carbone du chef de l'Office de l'Environnement?
D'habitude dans ces cas, je me remémore le vieux médecin allemand en Iran rencontré par Nicolas Bouvier : "Ich kann nur lachen". mais bientôt, on ne pourra plus que pleurer devant tant de c****ries...
Anecdote : en 2002, la DDC organise un voyage de notables mozambicains pour visiter la fabrique de "Bombas de Mecate" au Nicaragua. Et on ne mégote pas sur le nombre, croyez-moi. Pemba - Maputo, 2500 km pour ceux qui viennent du Nord. Maputo - Lisbonne. Lisbonne-New-York, visite de la ville pour ces essieurs, N-Y - Caracas, hub d'Amérique du sud, Caracas-Nicaragua. Et retour...
Tout ça pour visiter une fabrique de pompes bon marché. Une ficelle avec des bouts de pneu, une roue de bicyclette, un tuyau et en voiture, pompons gaiement.
Une petite vidéo à 4 sous suffit à expliquer cela en trois minutes à n'importe quel débile.
Payez vos impôts, braves gens, l'Administration sait comment les dépenser et surtout amuse le peuple en parlant toujours du budget militaire.

Écrit par : Géo | 22/12/2013

Corélande,ancêtre oui quand tous ceux nés avant vous sont disparus.Et ou avez vous lu que je parlais des agriculteurs? Je n'en ai dis mot car combattante de la première heure à leurs côtés
Je pensais aux technocrates et autres ates à deux pattes
Quand au personnel étranger travaillant dans les hôpitaux ils étaient déjà légion après guerre surtout en milieu psy puisque ailleurs c'était les sœurs Catholiques ou Protestantes qui dirigeaient de nombreux établissements avec à la clé de nombreuses et merveilleuses Aides Infirmières Suisses-Allemandes personnel béni pour les médecins et patients
Mais voilà quand il faut un diplôme juste pour sortir des fleurs d'une chambre de malades faut aussi en assumer les conséquences.Car à trop exiger de qualifications l'humanisme peu à peu s'éteint
Mais soyons sans crainte tous les phobiques de la terre exigeront même un diplôme pour saluer son voisin si si on va y arriver vous verrez/rire
belle soirée pour Vous

Écrit par : lovsmeralda | 22/12/2013

La décadence Géo! Après les traders, les bonusmens, voilà les fonctionnaires-gavés-des-deniers-publiques.

2014; avec la bande des 4 (burkhalter, berset,sommaruga; pour ceux qui ont voté l'éviction de C. Blocher + EWS) aux manettes, cela va nous coûter un saladier! Sans compter que le programme sauce burkhalter "ouverture vers l'UE" est pernicieux et des plus dangereux pour nos libertés.

Pour nous jeter la poudre aux yeux dans l'intervalle, les parlementaires véreux et consorts vont justement occuper toute la presse et le terrain avec le mariage pour tous, comme hollande l'a fait en France.

Soyons aux aguets, vigilants et virulents dans nos réponses en votations. Et la barbe pour nous UDC! Il va falloir encore repartir avec des initiatives et référendums à faire signer. (Oui cela coûte, du temps, de l'énergie, de l'investissement personnel et aussi de l'argent pour contrer cette politique complètement irresponsable et irrespectueuse de la volonté populaire.)

Écrit par : Corélande | 22/12/2013

on sait la Norvège attirer notre pays dans sa manière de diriger.Mais bizarrement ce mariage pour tous a été demandé au moment ou ce pays faisait marche arrière dans la demande d'emploi.
Désormais les pères vivant seuls avec la garde de l'enfant n'étant plus prioritaires ,étrange coincidence
On sait aussi que notre pays a une sale manie de vouloir copier ce qui ne marche plus ailleurs ou qui n'a jamais marché et c'est ainsi depuis très longtemps
Peut-être est-ce une des raisons qui fait envie à d'autres appréciant le peuple Suisse courageux qui marche beaucoup et qui le plus souvent court pour rien
Ce qui faisait dire il y a très longtemps , en Suisse les firmes ont du succés,le peuple fonce tête baissée dans toutes les nouveautés qui lui sont proposées et ce grâce a la complicité des médias qui sitôt lues étaient considérées comme paroles d'évangile par les plus naifs il va de soi

Écrit par : lovsmeralda | 22/12/2013

Chacun, ou presque, ne critiquait plus l'homosexualité et les couples homosexuels se faisant "pacsés", tout était pour le mieux. Ils étaient compagnons, elles, compagnes. On connaît la suite. Vu les divorces qui ne font que croître entre hétéros pourquoi pas pour tous, hétéros comme homos, désormais non plus mariage mais compagnonnage?

Écrit par : Myriam Belakovsky | 23/12/2013

@ Myriam Belakovsky : le raisonnement qui voudrait que, puisque le mariage connaît des échecs, on se contente de la supprimer est l'exact opposé de celui que je fais dans ma réflexion ci-dessuse. Soit dit en passant, le divorce est toujours vécu comme un échec, et je ne pense pas que beaucoup de jeunes, au moment du mariage, l'envisagent comme une issue souhaitable après quelques années. Reste que si un comportement est profitable à la société, comme je l'écris, le fait qu'il soit fréquent ou rare ne change rien à la discrimination positive que je réclame pour lui.

Écrit par : JAHaury | 24/12/2013

Le débat français nous enseigne le contraire.

S'il y a eu une position morale, c'est-à-dire fondée sur une vision du monde structurée entre le bien et le mal, ce fut celle de Taubira.

Le mouvement réactionnaire de la manif pour tous qui s'est organisé derrière une demi-mondaine cockée, avec ses slogans de haine n'était même pas amoral. Il était immoral.

A votre âge et avec votre profession, croire qu'il y a un lien de cause à effet entre le mariage et le renouvellement des générations, c'est étonnant pour ne pas dire extrêmement naïf.

Et puis si c'est vraiment ça le but (curieux d'ailleurs pour quelqu'un qui dénonce à longueur d'article la supposée surpopulation lémanique), je connais plein de couples de femmes prêts (et près) à faire des gosses. Facilitez-leur la vie juridiquement et vous verrez que le miracle de la vie est ma foi bien indépendant du mariage et même de l'orientation sexuelle.... ça doit être la chaleur du lit.

Je crois que vous avez beaucoup à apprendre sur le libéralisme de vos collègues suisse-allemands.

Écrit par : Tootsroots | 27/12/2013

Tootsroots @ Y a un truc que je vais vous apprendre et qui va vraiment pas vous faire plaisir, mais alors pas du tout : ici, en Suisse, le peuple a son mot à dire et les petits tyranneaux à la Taubira, on les emmerde...

Écrit par : Géo | 27/12/2013

Ahhh Géo, la preuve que Pavlov avait raison...

on le contrarie il répond "démocratie directe", brave toutou. Il ne sait pas ce que ça veut dire, ni ce que ça recouvre, mais il le dit, par réflexe. Démocratie directe...

Mais vous verrez mon grand, comme tu vous avez perdu sur à peu près tout, vous perdrez sur le mariage... c'est inexorable. Dès que l'Allemagne s'y mettra, l'opinion publique suisse basculera, comme toujours. Allez relire le contrat d'association CDU SP, vous verrez que ce n'est pas très loin.

Vous pourrez faire une manif pour tous si ça vous arrange, ça nous permettra de vous compter. Mais cela ne trompera personne. Vous êtes minoritaires et en voie de marginalisation. Vous êtes en train de devenir étrangers à votre propre monde.

Et puis, ignorant que vous êtes, je vous informe qu'il y a quelque chose qui s'appelle le droit international privé, et qui fait que les lois étrangères sur la famille ont une application directe en Suisse. Oui, directe, par des juges suisses. Effrayant le monde moderne, non?

Allez! remâchez encore un peu votre rancoeur. Vous me faites rire.

Écrit par : tootsroots | 28/12/2013

Rira bien qui rira le dernier, que dire d'autre face à ce paquet de certitudes à la Taubira ? Tootsroots maligne comme un singe a la banane, mais taubira bien qui taubira le dernier ?

Écrit par : Géo | 28/12/2013

Et à part ça, les juges suisses, à force de relâcher des criminels dangereux, ils feraient mieux de se méfier très sérieusement du peuple suisse, qui est plus qu'excédé de leur incompétence et de leur arrogance. Quand vous lâchez le mot "juge" dans une conversation, écoutez donc un peu ce que l'immense majorité de la population dit de ce ramassis de cinglés, criminels par procuration et qui probablement jouissent des crimes commis par leurs petits protégés...
Les juges ? Dans les années qui viennent, on verra des parents un peu moins moutons bêlants que ceux des trois dernières victimes venir leur dire sérieusement leur fait. Et ce serait cette racaille qui nous imposerait le mariage homosexuel ? Effrayant, le monde moderne, oui. Mais pas pour ceux auxquels vous pensez.

Écrit par : Géo | 28/12/2013

@Géo.

La messe est dite. Portugal, Espagne, France, Pays-bas, Belgique... Ce n'est qu'une question de temps.

Et puis, on parle de juge de la famille, pas de juge pénal. Alors arrêtez de nous agonir de vos lieux communs insupportables.

Vous ne connaissez rien à l'immense majorité de la population. Arrêtez de vous en prévaloir. Vous êtes marginal sur ces questions là et vous le savez bien.

Écrit par : Tootsroots | 05/01/2014

"Vous ne connaissez rien à l'immense majorité de la population. Arrêtez de vous en prévaloir. Vous êtes marginal sur ces questions là et vous le savez bien."

Se faire dire ça par une lesbienne militante façon New-York de série télé : ich kann nur lachen. Mais c'est un plaisir...

Écrit par : Géo | 05/01/2014

on savait depuis longtemps que M. Haury n'avait rien de libéral, et pas plus de vert.
S'on changement de parti était totalement opportuniste et ses prises de positions ne font que le démontrer.
Mais on ne le savait pas encore réactionnaire, voilà qui est fait. Avec un discours limite évangélisant...allons nous finalement voir la réalité sous le masque?

Quand on prône ouvertement la discrimination d'une population, car finalement il s'agit de cela, le PACS n'étant pas l'égal du mariage en droit, même si certains tentent, maladroitement, de le faire croire, on devrait par honnêteté rejeté l'adjectif libéral que l'on s'attribue.
M. Haury, vous êtes un UDC ou un PEV, pas un vert libéral. Postulez à ces partis, vous aurez votre juste place.

Écrit par : lefredo | 07/01/2014

Le problème n'est pas de M.Haury, le problème est ce qu'est l'écologisme en politique. Et la plus grande ambiguïté a été amenée par les écolos tendance pastèque. la gauche est productiviste par essence, et le productivisme ne peut que nuire à l'environnement. De même, nous sommes bien placés pour voir que les allégations de mémère Thorens sur le fait que la Suisse peut accepter des millions de personnes supplémentaires sont de la foutaise. L'écologisme politique est par essence de droite, si ce n'est d'extrême-droite parce qu'on n'y met pas l'humain au premier plan, qu'on ne le chouchoute pas en termes de fils de dieu et autres billevesées (le socialisme est un bâtard du christianisme...). Les seuls vrais bons écolos, c'est Staline, Hitler et Mao. Ne pas oublier Pol Pot, le roi du compost à base d'humains... Pourquoi ? Parce que l'espèce humaine s'est démesurément développée et qu'elle n'évitera pas d'énormes catastrophes très mortelles d'ici à peu de temps. C'est déjà bien parti en Afrique...
Philippe Roch n'est pas un fasciste mais il n'a pas eu peur de prétendre que la population idéale de la Terre tourne autour de 3 milliards. Nous en sommes à 7 et plus...
Etre de droite et écologiste n'a rien de choquant. Encore faut-il le moins possible se mêler de sujets sociétaux tels que le mariage entre homosexuels ou je ne sais quoi. Leurs objectifs devraient se situer dans la problématique de l'environnement et de ses rapports avec les humains. Et donc M.Haury aussi bien que M.Seydoux devraient être tous les jours dans la rue pour distribuer des tracts en faveur de Ecopop ou de l'initiative UDC du 9 février !

Écrit par : Géo | 07/01/2014

@lefredo : on ne dira pas que vos propos fassent beaucoup avancer le débat, puisque votre seul moteur semble être la critique personnelle. Soit, c'est que vous n'avez probablement pas beaucoup d'autres arguments. Je pourrais faire disparaître votre message, mais j'y renonce. Une fois au moins, j'aurai été libéral, si cela peut vous apaiser...
@Géo : contrairement à vous, je ne pense pas que le contingentement soit la bonne réponse au problème, bien réel, de l'immigration. D'autant plus que l'Initiative UDC fixe le principe d'un contingentement sans en fixer le nombre. A ce sujet, Ecopop qui fixe un nombre mais pas une méthode est plus intéressante. Mais je reviendrai sur cette initiative dans un autre blog. Un objet par billet, c'est préférable.

Écrit par : JAHaury | 07/01/2014

Je préfère aussi Ecopop mais elle est trop intellectuelle pour passer. Elle est visiblement lancée par des gens qui ont la même expérience que moi et qui ont été frappé par le fait que les grandes organisations internationales offraient leur aide sans oser s'affronter au problème du planning familial : j'ai commencé à travailler en Afrique à Tombouctou pour l'UNICEF en 1986. Pour gérer la sortie de la crise alimentaire de 1984. Ce qui frappait à Tombouctou, c'était cette marée de petits enfants innombrables que l'Occident doit nourrir parce que leurs parents obéissent aveuglément à une religion qui leur dit que chaque enfant est un cadeau de dieu. Et personne n'ose s'affronter à cette religion. Sauf les Suisses avec les minarets et Ecopop...

Écrit par : Géo | 08/01/2014

@JAHaury
Quand on donne son avis et ses "sentiments" personnels, permettez que l'on vous retourne des "attaques" personnelles.
Vous pouvez vous défendre comme vous le voulez, vos interventions concernant le "libéralisme" sont bien rares, et celles concernant l'écologie encore plus.

Concernant votre prise de position:

Il y a bien longtemps que le mariage n'a plus rien à voir avec le renouvellement des générations. D'ailleurs, d'un point de vue historique, bien des mariages étaient organisés parce que la femme était enceinte, et non l'inverse. La plus grande raison du mariage, d'ailleurs, était plutôt les alliances politiques et la conservation du patrimoine.
Actuellement, une majorité ou pas loin des enfants naissent hors mariage de toutes manières. Arrêtons donc de prétendre que c'est le ciment du renouvellement des générations.

Sauf erreur, tout citoyen est égal en droit. Ce n'est actuellement pas le cas. Deux citoyens amoureux et gays ne sont pas égaux en droit à deux citoyens amoureux et hétéros. Pourquoi? Parce qu'ils n'ont pas la possibilité de se marier au même titre que les seconds cités. Pourquoi? Parce qu'ils ne pourront pas avoir d'enfants? Depuis quand est ce que cela est une condition au mariage?
Et encore, un couple lesbien peut tout à fait se débrouiller pour avoir un enfant, donc dans ce cas le mariage pourrait également permettre la perpétuation des générations. Votre argument n'a donc aucun sens ni aucune valeur.
On pourrait également parler des couples mariés qui ne souhaitent pas d'enfants, allez vous les vilipender sur la place publique?
Encore un exemple qui démontre que ces arguments contre le mariage homo n'en sont pas.
Il ne s'agit que d'une posture idéologique religieuse ou héritée de la religion d'esprits étriqués.

Encore autre chose: Il ne s'agit évidemment pas de demander à tous les homos de se marier, mais de permettre à ceux qui le souhaitent de le faire et de bénéficier ainsi des mêmes droits que les autres couples mariés. Droit de garde, de visite, de décisions, héritage, etc...

Pourquoi le refuser? Qu'auront à y perdre les autres pour ne pas accepter d'aller vers l'égalité pour tous? Un homo est-il obligatoirement un citoyen de seconde zone n'ayant pas droit aux mêmes droits simplement parce qu'il aime les gens du même sexe?

Le mariage est une officialisation de l'amour, ou d'une sorte de contrat entre deux être consentant. En quoi cela est-il incompatible avec le fait d'être homo?

Voilà, vous vouliez mes arguments, je vous les donne et vous pose des questions concrètes. La balle est dans votre camp.

Écrit par : lefredo | 08/01/2014

Il y a plein de failles dans votre raisonnement, Lefredo, mais on n'y reviendra pas parce que vous n'avez pas mentionné l'essentiel : le droit des enfants à avoir des parents qui ressemblent aux autres pour ne pas partir totalement défavorisés dans la vie. le premier à l'avoir mentionné fortement, cela a été Jospin. Lionel Jospin. Pas vraiment un homme de droite. Merci de bien vouloir agiter un peu vos neurones et penser par vous-même avant de nous sortir les lieux communs de la théorie du genre...

Écrit par : Géo | 08/01/2014

@geo
Vous êtes mauvais comique. Je n'ai pas besoin des autres pour tenir mes propos.
Il n'est pas nécessaire d'être réactionnaire pour prétendre être indépendant d'esprit.
Et le sujet est le mariage, non le droit aux enfants.
Cependant, puisque vous y venez, vous pensez qu'il est préférable pour les enfants de ne pas avoir de parents que d'avoir des parents homos? Allez discuter avec ceux qui sont sortis de l'orphelinat a 18ans pour savoir ce qu'ils en pensent.
Mieux de n'avoir que la maman, ou que le papa plutôt que deux papa ou deux maman?
C'est plutôt votre raisonnement qui est d'une banalité affligeante, rejetant ce qui est réalité actuellement.
La majorité des enfants ne vivent pas dans un foyer constitué d'un papa et d'une maman.
Mais cela n'est pas lié au mariage alors restons en au sujet, qu'est ce qui justifie ce rejet du mariage homo.
Et laissons Jospin ou il est, il n'est pas, que je sache, considéré comme une référence je me trompe?

Écrit par : Lefredo | 08/01/2014

"Allez discuter avec ceux qui sont sortis de l'orphelinat a 18ans pour savoir ce qu'ils en pensent." Je côtoie régulièrement une personne comme ça. C'est moi qui lui ai fait rencontrer sa mère qu'elle n'avait pas vu depuis 43 ans. Vous ne pouvez pas tomber plus mal...
A 14-15 ans, elle a rencontré sa soeur qui avait été adoptée. Les parents de celle-ci ont voulu l'adopter, elle a refusé. Elle avait com pris ce que valait les familles...
Et c'est moi qui serais un mauvais comique ? Comment un type aussi franchement nul comme vous se permet d'insulter les autres ? Ne serait-ce pas un signe de débilité mentale ?

Écrit par : Géo | 08/01/2014

@Geo
Oui oui, on a tous les expériences qui nous arrangent sur internet. Et tellement nombreuse et documentée en plus...
Je ne vois pas ou vous voyez de l'insultes dans mon intervention, contrairement a vous qui me traitez de débile.
Je prends d'où ça vient... Vous connaissez la suite.
J'ai mon avis, argumenté. Vous avez le votre, que vous n'argumentez pas et vous passez a l'insulte. Ne me répondez plus si c'est atteindre ce niveau, vous perdrez votre temps.

Écrit par : Lefredo | 08/01/2014

"Et le sujet est le mariage, non le droit aux enfants." Il y aurait donc une autre raison au mariage gay que le droit aux enfants ? Vous n'êtes décidèment pas trop sérieux, Lefredo.
"Mieux de n'avoir que la maman, ou que le papa plutôt que deux papa ou deux maman?" Bien sûr que c'est plus facile à gérer, à l'école. Comment pouvez-vous même vous poser la question ?
Et oui, Jospin est une référence pour beaucoup de monde. Et sa femme est philosophe, pas Valérie Trierweiler, sur laquelle je n'ai pas même besoin de m'appesantir; elle se charge elle-même de s'auto-détruire. Le ridicule du personnel politique français qui a mis en place cette mesure sans donner la moindre chance au peuple de s'exprimer vous échapperait-il ?

Écrit par : Géo | 09/01/2014

@Géo
On est en Suisse je vous signale, donc les turpitudes de la politique française sinon nous divertir, ne nous sert en rien d'exemple. Vous n'êtes pas au courant que les systèmes sont bien différents?

Concernant le droit aux enfants, il n'en est pas question ici...faut-il commencer à faire du refus par anticipation? Je n'aimerais pas vous avoir comme préposé à la justice vous...

Quant à la facilité à l'école, vous savez, cela n'a rien à voir avec le statut de la famille ou pas. Le gamin qui passera pour un "faible" sera maltraité de toutes manières, les gamins trouvent toujours une raison pour le faire.
En plus de vouloir juger par anticipation, vous souhaitez les protéger de tout et de tous? Comment comptez vous vous y prendre?

On pourrait donc vous reprocher également le sérieux de votre raisonnement, en vous demandant donc sur quoi vous le basez...Pour ma part, je dirais que vous le baser sur des a-priori et des préjugés, du vent quoi. Donc disserté sur le vent c'est poétique, mais peu constructif...

Écrit par : lefredo | 09/01/2014

Le but n'est pas de vous convaincre mais d'être convainquant. Les lecteurs jugeront lequel est plus "poétique". Pouet-pouétique dans votre cas...

Écrit par : Géo | 09/01/2014

Votre note résume à elle seule toute l'ambiguïté de joindre un groupe.
Les Verts lib' m'ont tenté, je l'avoue.
Seulement voilà, ils rassemblent une large brochette de sensibilités déçues par le paysage politique traditionnel.
On l'observe avec votre sens de la mesure, votre conservatisme qui doivent être rudement mis à l'épreuve par la frange libertaire de votre groupe.

En ce qui concerne le mariage pour tous, je vais vous faire hurler. Cette bataille est déjà derrière même si elle exacerbe pareillement les humains.
Il suffit d'un petit coup d'oeil en arrière pour vérifier que l'institution de la famille est une invention relativement récente de l'histoire des hommes. A plus forte raison le mariage, qui n'a vraiment rien à voir avec le besoin irrésistible et programmé de se reproduire.
Il est parfaitement hallucinant de voir des unions revendiquer les mêmes droits et donc les mêmes devoirs que les couples hétéros alors qu'un mariage sur deux finit par un divorce avant 4 ans et que ces couples se déchirent indéfiniment devant les tribunaux. Ils engraissent les avocats et péjorent leur situation financière à tel point qu'ils étouffent dans le mal être et s'enfoncent dans une dépression ravageuse.

Écrit par : Pierre Jenni | 16/01/2014

Pierre Jenni@ Il n'y a plus que les curés et les homosexuels qui veulent se marier. Voici ce qu'en dit Leroy dans "causeur" :
"Et voilà pourquoi j’ai du mal à imaginer le mariage gay autrement que comme une manière subtile de détruire ce qui faisait de l’homosexualité une formidable puissance subversive. Quand on connaît le FHAR du regretté Guy Hocquenghem, on a du mal à croire que ses glorieuses revendications auraient inclu le mariage, sinon comme parodie de son usage bourgeois dont Marx disait qu’il représentait une des formes les plus élaborées de la prostitution. Sérieusement, vous voyez Proust et Reynaldo Hahn aller faire leur marché du côté d’Aligre et rentrer pour se préparer un pot-au-feu ? On aurait pu attendre un bon bout de temps La Recherche quand on sait à quel point la vie conjugale est une vaste conspiration pour empêcher celui qui a envie d’écrire de le faire. Vous imaginez Jean Genet aller chercher la petite fille qu’il aurait adoptée après être passé devant le monsieur le maire pour enfiler l’anneau au doigt d’un beau marin brestois habillé par Jean-Paul Gaultier ?

Pasolini, autre glorieux pédé et martyr, a sans doute bien résumé le problème quand il ne cesse, une bonne partie de sa vie, de vivre l’homosexualité à la fois comme une malédiction et un signe d’élection, une façon de vivre éternellement à la marge, ce qui permet sans cesse de remettre en question ses certitudes intimes et celles de son temps. Imaginer un Pasolini « vivant son homosexualité », comme on dit, dans une société aussi faussement permissive que la nôtre, c’est imaginer un Pasolini qui n’aurait pas pu penser la société de consommation qui déferle sur l’Italie des années 60 et dissout toutes les identités. Ou ce qu’il a appelé l’anarchisme du pouvoir dans Salo ou les Cent-vingt journées de Sodome. Il n’aurait pas davantage pris conscience des limites de son engagement communiste, notamment à travers le puritanisme du PCI. Ou cerner le fascisme inédit qui nait du mariage entre liberté des mœurs et ce qu’il appelle le néo-capitalisme."

La suite dans :
http://www.causeur.fr/ballade-des-pedes-du-temps-jadis,19192#

Moralité : même les gays se sont embourgeoisés. Encore un petit effort, ils vont nous créer des ligues de vertu LGBT.

Écrit par : Géo | 16/01/2014

Laissons les gays s'embourgeoiser - N'oublions pas toutefois, qu'avant de se "paxer" devant Monsieur le Maire, ils étaient bien des homosexuels. Je vois difficilement un enfant subir et accepter les railleries de ses copains, lorsqu'ils apprendront dans quel genre de famille il vit. C'est sur le long terme qu'on se rendra compte des carences affectives et du développement psychologique d'un tel enfant, privé d'une maman...

Écrit par : Pellissier | 16/06/2014

Les commentaires sont fermés.