05/04/2016

Poignée de main : un débat salutaire

Il est très intéressant de voir l'importance du débat suscité par le refus de la main tendue par une enseignante à deux enfants de confession musulmane. C'est le miracle helvétique.

Nicola Blancho, sur Forum, a bien compris l'importance de ce débat, et c'est pourquoi il a tenté d'en réduire la portée. "C'est insignifiant, et je ne vois par pourquoi on en fait une histoire pareille", a-t-il commenté, en substance. Parce la stratégie du fondamentaliste qu'il incarne consiste précisément à obtenir, par petits pas en apparence anodins, une transformation progressive de notre société pour la faire entrer dans son moule. "Il s'agit du respect que l'on doit à des personnes..." dit-il avec insistance. Alors banalisons cet incident.

Eh bien non, justement, c'est en refusant de tendre la main (c'est le cas de le dire !) à ces revendications fondamentalistes que nous pourrons continuer à intégrer dans notre société suisse des ressortissants de toutes confessions, musulmans y compris. Et je me réjouis de la vigueur du débat suscité dans notre pays par cette affaire. On sait bien ce que les Blancho et autres fondamentalistes tentent d'obtenir : lorsque deux enfants musulmans, dans une école publique, se verront accordé le droit de ne pas serrer la main de leur maîtresse, ils en feront un thème de prédication. "Un bon enfant musulman ne serre pas la main de sa maîtresse...", et exerceront une pression insoutenable auprès de tous les enfants de même confession qui n'auraient jamais refusé la main tendue. Affirmer que le débat est disproportionné n'est qu'une habile stratégie. Navré, M. Blanco, en Suisse, cela ne prend pas.

Dans quelques mois, nous devrons débattre du port du Niqab ou de la Burqa. On a déjà entendu quelques "responsables" politiques, parmi lesquels la socialiste Ada Marra, affirmer que ce débat était inutile en Suisse car le problème ne s'y pose pas. Erreur, ma soeur ! Lorsque le problème se posera vraiment en Suisse, ce sera trop tard. C'est maintenant que l'exigence d'une société dans laquelle les individus ont un visage et une identité doit être affirmée.

Heureux pays, la Suisse, qui sait débattre à temps, qui mesure la véritable portée de petits incidents, de petits signes, et qui fixe clairement la ligne rouge à ne pas dépasser. A temps ! Pauvre France, pauvre Belgique.

Commentaires

Que sœur Ada Marâtre aille vivre quelques années en Iran ou en Arabie saoudite où elle pourra goûter les joies de ces vêtements si féminins.

Elle peut aussi, avec ses congénères, écouter les propos d'une Iranienne qui a pu fuir ce régime abject iranien et l'obligation des femmes à porter le voile:

https://www.youtube.com/watch?v=P3A-CDgTHDg


Il est de plus en plus urgent de discréditer l'islam.

http://precaution.ch/wp/?page_id=342

Le travail a déjà commencé, mais les autorités judiciaires semblent plutôt frileuses dans l'ensemble. N'oublions pas que c'est un travail titanesque et s'il aboutit, on dira adieu aux esprits rétrogrades comme les blancho, les ramadan, les pseudo modérés comme les ouardiri et autres.

Il y a, par exemple, cette action auprès du ministère public afin de l'informer sur ce qu'est le djihad:

http://www.blog.sami-aldeeb.com/2016/03/12/informations-sur-le-jihad-a-lattention-du-ministere-public-de-la-confederation-suisse/

Écrit par : G. Vuilliomenet | 15/04/2016

C'est marrant mais je vois juste l'inverse.
M. Blancho semble plus malin qu'il en a l'air. Car ce qu'ont voulu ces deux ados, c'est justement créer la polémique et élargir le débat alors que cette affaire aurait dû rester dans les anales du collège.
Car au fond, ce n'est pas de l'islam qu'on cause, mais de certaines coutumes locales. Personne ne devrait être obligé de donner la main. Qu'il soit muslim ou autre, car c'est un geste symbolique profond qu'il ne faut pas banaliser.
Tout le reste n'est que polémique stérile qui donne bien trop d'importance à certains mouvements extrémistes dans notre pays.

Écrit par : Pierre Jenni | 19/05/2016

Malheureusement ce débat n'en reste qu'aux reflets des conflits sociétaux importés par la culture islamique

Pour être salutaire en Suisse, le débat doit porter sur le contrôle des financements à majorité d'origines terroristes,

- des mosquées, centres culturels ou musées, associations & ONG musulmano-islamiques, dont subventionnées par le contribuable

Exemple: pour ces raisons de financements issus du sang de la terreur islamique, l'ouverture du "musée" islamique de La Chaux de Fonds aurait du être interdite, et le permis de séjour de ses instigateurs, responsables financiers, suspendu.

Détails:
Ce musée (mucivi) de La Chaux de Fonds n'est pas qu'un musée mais un centre de prosélytisme aux mains de fondamentalistes islamistes, qui par ses financements & ses activités, a outrepassé le cadre de ses autorisations d'ouverture, qui aurait du être soumise au vote citoyen (Saïda Keller-Messahli)
http://www.rts.ch/info/regions/neuchatel/7733974--les-chaux-de-fonniers-sont-un-peu-naifs-sur-le-futur-musee-de-l-islam-.html


Ce musée-centre d'activisme prosélytiste est entre autres dirigé par Khaldoun Dia Eddine.


Khaldoun Dia Eddine, syrien établi en Suisse, est un actionnaire actif de la al-Taqwa Bank (Bahamas), listée par l'ONU comme proches d'Al-Qaïda ou des talibans
https://fr.wikipedia.org/wiki/Organisations_et_personnes_consid%C3%A9r%C3%A9es_par_l'ONU_comme_proches_d'Al-Qa%C3%AFda_ou_des_talibans


La Al Taqwa Bank est l’un des centres de financement de l’islamisme international, comme l’ont révélé les différentes enquêtes lancées contre la nébuleuse Al Qaïda en Italie et en Suisse après le drame du 11 septembre. Opérant dans plus de trente pays, dont le Lichtenstein, officiellement basée aux Bahamas, Al Taqwa, qui signifie « crainte de Dieu ou piété », gère essentiellement des fonds en provenance du Koweït, d’Arabie saoudite et des Emirats Arabes Unis destinés à financer les mouvements islamistes en Europe ou même les candidats islamistes aux élections politiques dans différents pays musulmans, notamment en Egypte.

Son fondateur et président, le milliardaire égyptien naturalisé italien, Youssef Nada, haut-dignitaire des Frères musulmans au niveau international, dirige les affaires du groupe depuis Lugano, en Suisse, proche de sa résidence de Campione d’Italia, en Italie.

D’autres membres du conseil d’Administration sont également naturalisés italiens, tel Ahmed Idris Nasreddin, co-fondateur du groupe et ancien consul du Koweït à Milan, qui sera d’ailleurs interpellé après le 11 septembre en raison de ses liens avec la nébuleuse islamo-terroriste.

Aux côtés de Khaldoun Dia Eddine & des autres actionnaires et créditeurs du Groupe Al Taqwa, (rebaptisé récemment Nada Management), on découvre un assemblage particulièrement détonnant:

- Huda Mohamed Ben Laden et Iman Ben Laden, deux des frères de l’auteur des attentats de Manhattan

- le Centre culturel islamique milanais de Viale Jenner, directement approvisionné par Al Taqwa via Ahmed Idris Nasreddin et identifié par le Ministre du Trésor US comme une «base européenne du réseau d’Oussama Ben Laden»

- Ahmad Huber, néo-nazi suisse converti à l’islam, membre du Conseil d’Administration mais aussi de la société nazie de Thulé, depuis toujours en lien avec l’islamisme international (khomeinystes et Frères musulmans)

- la branche grenobloise de l’Union Islamique des étudiants de France (UISEF), rebaptisée depuis 1996 Etudiants Musulmans de France (EMF)…
http://www.disons.fr/?page_id=18049


Le sponsoring du mal
ONG islamiques financées par la al-Taqwa Bank, où s'investit Khaldoun Dia Eddine, ce diplômé en finance management, qui sous couvert d’humanitaire financent à tour de bras la radicalisation
http://www.humanite.fr/le-sponsoring-du-mal-602387


gravissime, que de tels centres fondamentalistes islamistes se multiplient en Suisse, et ce sur de simples autorisations d'ouverture municipales
en totale contrevenance à tous de nos principes fondamentaux auxquels ils avaient adhéré, dans 1 soit-disant dialogue "inter-religions" leur ouvrant droit à ouverture d'1 grand centre suisse.

depuis les ouvertures de centres d'activismes islamistes se sont démultipliées, sans que les citoyens n'aient mot à dire.



Il est plus que temps que nos politiques agissent et reprennent la main
sur ces conditions d'octroi d'ouvertures
décident du renvoi de ces fondamentalistes,
contrôle les financements, bloquent et interdisent tous financements issus de l'EI & djihadismes.

Écrit par : divergente | 01/06/2016

Je partage le point de vue de ceux qui estiment que concernant les fondamentalistes musulmans la comédie a assez duré et qu'il est grand temps que nos politiques reprennent la main tout en attirant l'attention qu'il y a une contradiction: la laïcité protège les religions, la droit à la libre expression de pensée et de parole y compris écrite permet à propos des religions ou de la foi véritablement tout et n'importe quoi y compris l'obscurantisme le plus farfelu.

Écrit par : Fée des lilas | 16/06/2016

"cette affaire aurait dû rester dans les anales du collège" Vous avez raison, la Direction l'a dans le baba...

Écrit par : Géo | 16/06/2016

Disons qu'il serait très agréable de prendre de la graine de ces gentils socialistes et autres musulmans en tête de gondole et par exemple, lapider vif ceux qui ne me reviennent pas, ceux qui oseraient égratigner ma façon de penser et pourquoi pas, toutes ces "femmes" qui portent la burka, perso, je rêverai de vivre dans un pays où l'on lapide les hommes qui imposent la burka à "leurs" femmes !!

Cela me permettrai de m'épanouir spirituellement, je me réveille du mauvais pied et hop, je scrute l'horizon et oops, un barbu avec un exemplaire de la charia pour les nuls caché dans un poche, je m'approche, lui demande de sortir le livre qui se devine dans le relief de sa djellaba et bingo, bonne journée, avec quelques membre de mon comité de morale, on le menotte et petite virée dans un terrain vague et c'est parti, on l'arrose de cailloux pas trop gros pour ne pas l'assommer rapidement et on continue jusqu'à son cerveau jaillisse de sa boite crânienne, que ses yeux sortent des orbites etc.., juste histoire de me rapprocher du divin et éventuellement décrocher 72 vierges au paradis !

Ce serait tellement gratifiant et valorisant de pouvoir accomplir de telle bonnes actions, cela apaiserait les mauvaises tensions que ce monde compulse, en fait, la liberté, la vrai !

Ce qui est certain, c'est que cette histoire va finir dans un bain de sang, même que ça a déjà commencé, les "politiques" français truquent le listes des victimes, le chiffre annoncé le lendemain des massacres ne changent pas d'un iota, il y avait 18 blessés très critiques à Nice, aucun n'a succombé, et d'ailleurs les médias continuent de marteler 84, aucun politicien ne rend visite aux blessés dans les hôpitaux, et l'état d'urgence permet d'interdire des bulletins de santés liés aux victimes des attentats, pratique "l'état d'urgence", pareille pour tous les attentats, Paris, ou x personnes se sont prisent des balles de kalash dans la tête, mais refusent de mourir, rien que pour ne pas offusquer le ministre de l'intérieur, vous savez, celui qui dicte aux policiers le contenu des rapports et qui ordonne d'effacer la totalité des vidéos faites à Nice 24 heures avant, pendant et 24 heures après l'attentat !

En France, la population peut compter sur son gouvernement, il ne laisse rien au hasard !

Si tout ce passe comme les socialistes le souhaitent, également en Suisse, nos politiques dicteront des ordres protégeant ceux qui massacrent des civiles innocents, juste un peu de patience !

Écrit par : Corto | 31/07/2016

"le ministre de l'intérieur, vous savez, celui qui dicte aux policiers le contenu des rapports" On a appris dans un "C dans l'air" récent que les juges avaient interdit aux policiers d'investiguer les ordinateurs confisqués lors des perquisitions chez les djihadistes.
Avant de taper trop fort sur les politiciens, il faudrait aussi considérer l'état de délabrement mental de la magistrature...

Écrit par : Géo | 31/07/2016

Géo, il me semble que vous commencez à mieux comprendre l'histoire de France !

Mieux comprendre comment les nazis ont occupés le pays des droits de l'homme !

Parce que si la France a « combattu » le nazisme comme elle « combat » l’islamo-nazisme, alors il devient bien plus aisé de mieux comprendre l’histoire de France !

Il ne leur restera plus qu'à ériger en héros le plus lâche de tous, celui qui fuit se cacher dans un pays hors de danger et qui sème la zizanie entre les résistants, c'est à dire, ceux qui se font torturer et massacrer, et revenir une l'orage dissipé pour faire figure de sauveur !!

Géo, en fait, c'est pas compliqué, il suffisait de tout inverser, en ce qui me concerne, ça a prit du temps pour vraiment comprendre l'histoire de France !!!

En France, un charcutier a été condamné à 6 mois (avec sursis) pour avoir déposé des lardons devant une sainte mosquée, il ne s'agit pas d'un dépressif, ni d'un déséquilibré, je ne comprend toujours pas comment le porc n'est pas proscrit en France !

Concernant le fait de serrer la main d'une enseignante, que les enfants de ces braves musulmans pointilleux ne s'inquiète pas, si l'un de leurs enfants violent des femmes impies, ils commettent un acte saint (*coran) et si en plus après le viol, ils tuent cette femme qui aurait préférer ne pas être tuée plutôt que violée, ils obtiennent directe 72 vierges éternelles au paradis !

Donc, pour un musulman pratiquant : Serrez la main, jamais. Mais violer, pas de problème, au contraire !!!

Vous verrez, on s'habitue !!

Barbro Sörman est parlementaire en Suède, élue sur une liste de gauche et militante féministe. Elle a déclaré que de ce faire violer par un migrant est moins grave, disons beaucoup moins grave que de se faire violer par un européen (dixit). Barbro Sörman, élue dans le district de Stockholm, réagissait ainsi pour critiquer certains médias qui rapportent que 90% des viols pratiqués sur le territoire suédois sont commis par des immigrés musulmans.

Evidemment, des centaines de suédoises se font violer chaque mois par des migrants, il fallait bien "s'adapter" !

Écrit par : Corto | 31/07/2016

A Genève, les premiers réfugiés européens commencent à arriver, principalement de France, comme cette dizaine de jeunes femmes qui ont trouvé asile auprès d'association car vivant dans des zones à très forte présence musulmane et violées comme l'ordonne la charia, elles ne devaient pas porter suffisamment la burqa ou ne pas s'être convertie à l'unique religion reconnue par allah.

Au fait, quand ça va péter en France, combien de centaines de milliers de réfugiés vont accourir aux frontières suisses ?

Les socialistes ont-ils déjà fait imprimer des banderoles "la barque est pleine", ceux qui par-contre exige que la Suisse doit accueillir plus de migrants musulmans, vont très vite réagir, dès qu'il s'agira de non-musulmans accourant en Suisse !

Tout cela me rappel ma jeunesse (17 ans) quand je m'était compromis avec une splendide jeune fille du mouvement "spartacus" à Lausanne, notre idylle n'avait pas durer très long, mais je me rappel ces soirées au long desquelles elle et ses "camarades" trotsko-maoïstes dessinaient sur les toiles de leurs rêves, comment détruire la société libérale !

C'est bon, ça a été long, mais ils ont trouvé la méthode, en fait c'est simple, il suffisait de détruire le mur, déstabiliser les régions entourant la méditerranée et attendre que l'invasion la plus radicale agisse !

Écrit par : Corto | 31/07/2016

Au Canada devenu pro-mollah barak-hussein ::

La cour suprême de la province canadienne de Colombie-Britannique a acquitté des accusations de terrorisme John Nuttal et Amanda Korody, un couple converti à l'islam qui prévoyait de planter un engin explosif au parlement tout en travaillant à la possibilité d'assassiner des enfants juifs dans une synagogue.

Le juge a statué que la police avait "piégé" le couple, qui n'est pas capable d'effectuer une attaque réelle, les incitant à préparer une bombe afin qu'ils puissent être arrêtés et inculpés. "Il y a assez de terroristes dans le monde. On n'a pas besoin de la police pour aider plus de gens qui ont été marginalisés si ils sont trop incompétent pour commettre un attentat terroriste par eux-mêmes," a écrit le juge dans sa décision.

Dans les vidéos que la police a soumis comme preuve, le couple est vu dire à la camera que le djihad est une obligation religieuse pour tous les musulmans, et appelant les musulmans à combattre les infidèles par tous les moyens disponibles. Ils ont déclaré allégeance à Al-Qaïda et son fondateur, Oussama Ben Laden.

Les documents judiciaires montrent également que tout en parlant a un agent secret qui se présentait comme un djihadiste, le couple a discuté de la possibilité d'entrer dans une synagogue pour assassiner des enfants juifs, expliquant que ceci serait des meurtres de compassion, que les enfants passeraient l'éternité en enfer si ils grandissaient en tant que juifs, mais iraient au ciel si ils mourraient comme des enfants.

Deux terroristes mis une fois de plus en liberté par la justice (…) en attendant probablement qu'ils passent à l'acte.

Écrit par : Corto | 31/07/2016

Vidéo, ne jamais serrer la main d'une impie ::


https://www.youtube.com/watch?v=kL0KIMeuteg

Écrit par : Corto | 31/07/2016

"Mieux comprendre comment les nazis ont occupés le pays des droits de l'homme !"
Vous semblez oublier l'interprétation de Henri Guillemin : ce n'est pas tout-à-fait par hasard que la munition des fusils ne correspondaient pas au calibre des armes. La droite française a ouvert et facilité la tâche de la Wehrmacht.
Pétain a bel et bien déclaré que la France était LIBEREE par l'arrivée des Allemands, sous-entendu du Front populaire bien évidemment...

Écrit par : Géo | 31/07/2016

"C'est bon, ça a été long, mais ils ont trouvé la méthode, en fait c'est simple, il suffisait de détruire le mur, déstabiliser les régions entourant la méditerranée et attendre que l'invasion la plus radicale agisse !"

Là, je crois que vous tapez dans le mille...

Écrit par : Géo | 31/07/2016

@Corto & Co

Le CF est de majorité de droite, les 2 chambres sont de majorité de droite.
Ceci depuis toujours. Jamais les socialistes n'ont été majoritaire.

La politique a été, soit approuvé, soit instigué par la droite.

De plus, la population vote sur des initiatives ou referendum.
Et si vous n'êtes pas d'accord avec la population, soit vous imposez une dictature soit vous vous faîtes citoyen d'une démocrature.

La Suisse a toujours été à majorité de droite. Vos attaques contre le PS est simplement ridicule.

Écrit par : motus | 31/07/2016

Le PLR est à la botte du PS. Le deal, c'est : "tu me laisses l'économie, je te laisse la culture et l'éducation et la fonction publique". Le CF est internationaliste (européiste) anti-national comme le sont ces deux partis.
L'union du parti des banques avec le parti des fonctionnaires...

Écrit par : Géo | 31/07/2016

Motus, c'est pourquoi la Suisse est le seul pays occidental qui accueille une représentation du hizbollah sur son sol ?!?!?

Quant à dire que le PLR devenu Radical-PLR que c'est un parti de droite, y a de la marge !

Et comme le souligne Géo, c'est la partouze dans tous les coins, fric sale et ong bien-pensantes !!

Pour ce qui en est du CF et son légendaire consensus, il suffit de voir le pays pour ne pas avoir à se faire d'illusions !

Plus la Suisse fait des conneries et plus le CF est plébiscité, surtout avec son UDC plus proche de l'extrême gôche caviar que du peuple !

Écrit par : Corto | 31/07/2016

Encore un effort et l'UDC s'islamise plus qu'Erdogan et le PLR change d'épouse pour convoler en noce avec cette nouvelle gôche-islamiste UDC !

quant au débat en Suisse, toujours plus proche des bas-fonds de la pensée !!!

Écrit par : Corto | 02/08/2016

Six prédicateurs salafistes se sont fait virer de Corse où ils étaient venus porter la parole du prophète. Mercredi dernier, l’heure de la prière étant venue et ne trouvant pas de lieu de culte musulman à proximité, ils ont entrepris de prier sur la plage de Corbara, un village de Balagne à proximité de L’Ile Rousse. Hélas pour eux, qui dit sable ne dit pas forcément désert : en l’espèce, la plage était peuplée, et les personnes présentes leur ont gentiment – ou pas – demandé d’aller faire leurs clowneries ailleurs.

Exit les six salafistes, qui sont partis se faire voir ailleurs, où ça s’est encore plus mal passé puisque, au terme d’un fâcheux concours de circonstances, monsieur le président, les pneus de leur camionnette se sont retrouvés crevés allez savoir comment… Jugeant sans doute que ça commençait à prendre une mauvaise tournure, ils ont fini par filer sans même déposer plainte, et regagner le continent…

Même le Conseil régional du culte musulman n’est pas venu à leur rescousse puisque un de ses représentants a déclaré à France 3 Corse-Via Stella : « Cela fait bien longtemps que nous leur avons fermé la porte de nos mosquées. Nous discutons avec eux mais nous ne les laissons pas prêcher dans nos lieux de culte. Le responsable d’Ile Rousse qui a la même vision que nous a dû faire pareil. »

Quant à Gilles Simeoni, le président du Conseil exécutif de l’Assemblée de Corse, et à Jean-Guy Talamoni, le président de l’Assemblée de Corse, ils ont juste commenté l’affaire par des tweets qui parlent d’eux-mêmes :

Gilles Simeoni
« La Corse est, depuis Paoli, une terre de liberté de culte. Mais elle n’acceptera ni communautarisme, ni intégrisme. »

Jean-Guy Talamoni
« Même quand il n’appelle pas à la violence, le salafisme porte des idées inconciliables avec nos valeurs. »

Écrit par : Corto | 03/08/2016

Les commentaires sont fermés.