30/04/2020

Dépistage systématique Covid : vite dit !

Pas si simples, les dépistages systématiques. Le SSP-enseignement demande que tous les élèves soient testés : visiblement, ils ne savent pas de quoi ils parlent.

Tout d'abord, il faut savoir que ces frottis de dépistage ont une sensibilité insuffisante : 60 à 80% seulement. En d'autres termes, cela signifie que 20 à 40 % de patients atteints du Covid-19 sont à tort considérés comme "négatifs". Et ces faux négatifs sont une plaie épidémiologique, car ils apportent une fausse sécurité. Le sujet déclaré "négatif" se croit inoffensif et protégé, alors qu'il est un danger pour lui-même et pour les autres. Ce taux de faux négatifs augmente si le test est mal fait. Les "drinve-in", comme on annonce à Berne et à Yverdon, sont donc un danger public !

Venons-en aux enfants. Le frottis est très douloureux pour un enfant. Tous les ORL (dont je fais partie) savent qu'il est très difficile de passer un écouvillon dans le nez d'un enfant. A tous les coups, il se met à pleurer, ou à crier. Alors, vouloir le faire de façon systématique à des enfants est tout simplement impossible. Le premier va crier, et les autres refuseront. Ou alors, le test sera mal fait, ce qui augmentera les faux-négatifs. 

Cessons de bêler "dépistage systématique". Ce n'est pas seulement inutile, c'est dangereux. Le test doit être accompagné d'un diagnostic médical (capable de détecter les faux négatifs), puis d'une prise en charge adaptée si, par malheur, le test était positif. Un test virologique ne se pratique pas comme une prise de photo par un smartphone ! 

Commentaires

Merci de ces précisions essentielles d'un spécialiste.
C'est le problème lorsque:
- il y a plus d'experts Covid que de malades
- la pandémie est politisée

Écrit par : Olivier Marmy | 01/05/2020

Olivier Marmy @ Vous ne voyez pas une contradiction dans votre commentaire ?
- "Merci de ces précisions essentielles d'un spécialiste."
- "il y a plus d'experts Covid que de malades"
Moi oui, en tout cas.
Cela dit : "C'est le problème lorsque: - la pandémie est politisée"
La politique par définition concerne les choses de la cité. Alors je vous mets au défi d'apporter une explication pertinente de votre affirmation...

Écrit par : Géo | 02/05/2020

@ Géo : vous n'avez probablement pas tort. Tout sujet est politisé. Et il y a peu d'experts qui ne le soient pas. L'OMS par exemple n'échappe pas à cette règle.
Cela dit, j'ai pris pour principe de retirer les commentaires signés d'un pseudonyme. L'auteur du blog est bien identifié. Je suis en droit d'avoir les mêmes exigences à l'endroit de ceux qui le commentent.

Écrit par : JAHaury | 02/05/2020

" ... principe de retirer les commentaires signés d'un pseudonyme... Je suis en droit d'avoir les mêmes exigences à l'endroit de ceux qui le commentent."
Vos exigences sont des ordres ! Je réitère donc le propos que vous avez éliminé.

Cette fois, afin d'éviter tout malentendu, je signe de mes prénom, nom, adresse et date de naissance. Si jamais les noms et prénoms de mes parents devait être nécessaire, je reste à votre disposition, ainsi que pour toute autre question que vous pourriez avoir me concernant.
Vous pouvez me contacter par courriel, cette adresse-là était déjà à votre disposition dès ma première tentative.

Monsieur,

Heureusement, le SSP-Enseignement est seul à bêler.
Parmi vos confrères en politique aucun ne bêle. En revanche, certains braient ainsi que fait l'âne : souvenez-vous d'un certain Philippe Leuba qui a "vite dit" qu’où Leuba passe le Corona trépasse.
Son slogan : Achetez Dafalgan, vous resterez fringuant !

En ces temps perturbés, difficile de porter les deux casquettes, celle de médecin et celle de politicien, mais porter les deux, n'ayant droit qu'à une seule, mérite le titre d'âne politique ou mieux d'âne dont le bât blesse... les autres.

Avec mes meilleures salutations.
Jean-Claude Bouille / 16.03.1944
Chemin du Salève 8
1004 Lausanne

Écrit par : L'Amertume | 02/05/2020

"Je suis en droit d'avoir les mêmes exigences à l'endroit de ceux qui le commentent."
Bien sûr, mais je n'ai pas trouvé sur votre blog une adresse à laquelle vous communiquer mes données. Sur la question du pseudo : aujourd'hui, c'est mon nom qui est anonyme, depuis 14 ans que je fréquente cette plateforme. Et mon nom est porté par 32 autres personnes dans "Directories", ce qui peut être gênant pour eux.
Envoyez-moi un mail même vide sur mon e-mail, je vous envoie mes coordonnées.
Je vous prie de ne pas publier des commentaires signés de mon nom RF, un mauvais plaisant bien connu des blogueurs m'a fait le coup récemment sur la plateforme TdG.

Écrit par : Géo | 03/05/2020

@ Géo et d'autres : pour vous identifier, il est très facile de m'écrire en passant par mon site : www.haury.ch
Bon dimanche !

Écrit par : JAHaury | 03/05/2020

Les commentaires sont fermés.